Toile Filante

Toile Filante 

Stephen King boude Shining

Nous comparerons le roman de Stephen King et l’adaptation qu’en a fait Kubrick pour prendre la mesure du gouffre qui sépare l’écrivain du cinéaste. Avec ce film, Kubrick bat le record du nombre de prises par plan, allant jusqu’à faire répéter la même action plus de 140 fois. Ses travellings à la steadycam à travers les couloirs de l’Overlook Hotel sont restés dans toutes les mémoires et sa manière d’ébaucher plusieurs pistes à la fois a fait le délice des exégètes, comme on le voit dans Room 237, un doc mi-sérieux mi-délirant sur les fans de Shining